1. Et là encore le voisin embraye : « Il faut encore travailler les contres mais le collectif est solide. »
  2. Le fan de foot reste sans voix, alors le voisin lui assène le coup final « Je répète juste les commentaires que j’entends à chaque putain de conversation. »